31 MARS 18h : TABLE-RONDE INAUGURALE : « LA NARRATION A l’HEURE NUMERIQUE »

table ronde

Des auteurs, éditeurs ou praticiens expliquent ce que le numérique change dans leurs manières d’écrire, de lire ou de créer.

Avec Jean-Yves Fick et  Léo Henry, auteurs ; Lorenzo Soccavo, chercheur autour des lectures numériques ; Morgane Batoz Herges, coordinatrice du Pilen (Bruxelles) ; Etienne Jaxel-Truer, auteur et producteur ; Finzo, professeur d’illustration (Hear) – Animation : Cécile Palusinski (Numered Conseil)

Tout Public

 

Jeudi 31 mars 2016 – 18h à 20h

Lieu : Salle de conférence – Médiathèque André Malraux – Entrée libre

.

En savoir plus sur les auteurs ?

Jean-Yves Fick est né en 1969, un peu comme tombé de la Lune,  la preuve, il ne sait toujours pas rédiger de notice bio-bibliographique. Il va tenter d’y substituer un paragraphe d’Henri Michaux, et tant qu’à faire, le dit clairement. J’écris comme je photographie. Pour voir. Pour me trouver, me retrouver, toucher à ce qui était là, sans que je n’en ai l’ombre d’une idée. Étranger à ce qui surgit, j’ai tout de même le plaisir un peu flou d’y reconnaître, surprise ! qui je suis, que je ne me connaissais pas. Un halo ou une aura, comme on voudra, en tout cas, quelque chose qui funambule où je ne l’attendais pas. Cela dessine motifs comme rythmes de vie, « et, si c’est possible, les vibrations mêmes de l’esprit.« 

Il habite Strasbourg. On retrouve ses photographies et ses poésies (quotidiennes) sur ses Gammalphabets et les livres chez Publie.net. Sur Twitter @jean_yvesfLire Vanités sur la revue numérique Le tiers-livre (Ex-Nerval.fr). Enfin, il a récemment participé à l’émission sur la 3 : Un livre 2.0 :

 

.

Léo Henry est né en 1979 à Strasbourg. Sa notice sur Wikipédia dit qu’il écrit de la  fantasy, des scénarios de bandes dessinées et de jeux de rôles. Et en effet, depuis 2002, il a publié trois romans, quatre albums de bande-dessinées et une centaine de textes courts. Il vit à Strasbourg d’où il poste, chaque mois, une nouvelle inédite à destination du reste du monde : ce sont les nouvelles par email. Vous pouvez vous y abonner. Son site : Je suis ici.

Lors d’une résidence d’écriture numérique à la Médiathèque André Malraux, il a également expérimenté  la narration numérique en créant le site Le Naurne. C’est un feuilleton fantastique, empruntant à la fois à la littérature de maison hantée et à la narration de la série télé. Il est composé de quinze épisodes qui se sont dévoilés sur Internet, entre octobre 2014 et juin 2015. Les textes qui le composent exploitent diverses possibilités d’affichage propre au numérique. Le Naurne est le fruit du travail de trois auteurs : les écrivains Léo Henry et Luvan, et la graphiste et progammeuse Laure Afchain.

.

Lorenzo Soccavo est chercheur associé au programme de recherche « Éthiques et Mythes de la Création » à l’Institut Charles Cros et conseil indépendant en prospective du livre de la lecture et de l’édition à Paris. Auteur de plusieurs ouvrages dont : Les Mutations du Livre et de la Lecture (2014), De la bibliothèque à la bibliosphère (2011) et Gutenberg 2.0, le futur du livre (2007), il est le concepteur de la prospective du livre et intervient régulièrement comme conférencier, enseignant ou formateur, au service de tous les professionnels du livre et de la lecture, de l’édition francophone imprimée et numérique. Son projet Bibliosphère est membre du Collectif l’i3Dim, l’incubateur 3D immersive, et plusieurs de ses prototypes de médiation numérique sont développés sur la plate-forme web 3D immersive EVER [Environnement Virtuel pour l’Enseignement et la Recherche] de l’université de Strasbourg. Enfin, il mène une expérience d’écriture cette année sur la plateforme Wattpad : « Le voyage intérieur du lecteur« .

.

Morgane Batoz Herges, est depuis 2013, coordinatrice du PILEn, Partenariat Interprofessionnel du Livre et de l’Edition numérique à Bruxelles, un regroupement associatif chargé de mettre en œuvre des mesures d’accompagnement des différents acteurs de la chaîne du livre dans les mutations technologiques, professionnelles et commerciales en cours. Elle est par ailleurs chargée de mission à la Maison des Auteurs-SACD-Scam, où elle développe des actions d’accompagnement, de conseil et de formation pour les auteurs qui se lancent dans les « nouvelles écritures », et est membre du jury nouveaux médias au Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Petite touche locale, elle a fait des études d’histoire à l’Université Marc Bloch et en Politique et Gestion de la Culture à SciencesPo Strasbourg.

.

Etienne Jaxel-Truer, auteur et producteur, anime EJT-Labo, depuis 2009, avec Eminé Seker, en charge des projets institutionnels. Le studio est installé dans une ferme du XVIIIe siècle, au centre d’un petit village forestier de Moselle : Saint-Quirin. Au studio EJT-labo (écritures innovantes), sont conçus des audiovisuels interactifs, des bases de données documentaires, des jeux pédagogiques ou la réalisation de reconstitutions réalistes en animation 3D temps réel. En outre, le labo développe, produit et édite des projets transmédia originaux sous le label Promenons-nous dans les bois, en mettant particulièrement l’accent sur les écritures innovantes et le film d’animation.

.

Finzo est auteur-illustrateur. Sa bio précise qu’il a tout d’abord fourbi ses armes en exécutant pas mal de dessins de presse et quelques albums pour les enfants, à Paris, dans les années 90. Il s’est ensuite tourné vers le multimédia naissant jusqu’en 2000 en réalisant des CD-Roms ludo-éducatifs — comme on disait dans ce temps là. Puis en 1998 ce fut le départ pour le front est, la fleur au crayon, pour y former les troupes des jeunes illustrateurs au sein l’atelier d’illustration de la HEAR. L’atelier d’illustration de la HEAR met l’accent sur la narration numérique animée avec le cours BDnet.

..

La table-ronde sera animée par Cécile Palusinski. Cécile est consultante (Numered conseil) et auteur ayant la particularité de créer le lien entre peinture et littérature. On lui doit notamment le livre audio jeunesse « Garance et le Maître des couleurs », publié en 2010, lecture auditive qu’elle défend grâce au Prix du Livre Audio organisé par l’association La Plume de Paon qu’elle préside. D’autre part, une grande partie de ses œuvres portent sur la recherche d’identité comme le développent ses deux romans « C’est un cas » et « Morphée » ou encore son livre audio jeunesse « L’épopée de Noé ». Elle créé également des livres audios et numériques (La Peste écarlate, Nord-Sud) qui seront présentés lors de la soirée des expérimentations locales le vendredi 8 avril.

Venez donc découvrir comment ces auteurs et praticiens imaginent les formes (numériques) de leurs futures histoires…

Publicités